Opéra National de Montpellier - Février 2018



Collectif 1B2P/TragédieMonstre

Conception / Mise en scène et installation / Vidéos : Benoît Bénichou

Conception sonore : Julien Guillamat

Avec la participation des étudiant de licence Théâtre et de master 

Arts de la Scène de l'Université Paul-Valéry : 

Jules Tricard / Marie-Ange Patrice / Amandine Lefloch / Pauline Leroy / 

Pablo Lillo Barra / Fannie Place / Emeline Blanc / Sarah Frassanito /

Laëtitia Lebourg / Clara Vidal / Hawa Diakite / Iona Borg

J’ouvre mes yeux, détends mes membres engourdis par ce long hiver de méditation et regarde au travers de la lucarne de mon petit nid douillé le spectacle de Dame Nature. Au dehors, tout est neuf, tout est pur, tout est beau ; je viens au monde, j’apprends à marcher, à parler, à écouter : c’est le temps de l’apprentissage et de la découverte. 

Les quatre saisons sont apparentées aux quatre étapes de la vie : la naissance - l’adolescente - l’âge adulte - la vieillesse/la mort.
Elles sont aussi les quatre éléments. 

Le printemps est associé à la renaissance, les bourgeons réapparaissent, ce sont les premières années de la vie, les années de la découverte, de la poésie, l’enfant grandit et ouvre ses yeux au monde, il prend sa première inspiration à la naissance. Cette saison est associée à l’élément air. 

L’été est associé aux moissons, aux récoltes, les blés sont dorés grâce à soleil. La lumière est à son apogée. L’enfant a grandit, il continue sa route vers la lumière. Le feu symbolise la connaissance, l’apprentissage. 

L’automne est en revanche la saison de l’introspection. Il est temps de réfléchir sur soi, sur les années écoulées et sur l’ensemble de notre vie. La terre et la végétation entrent en sommeil. 

L’hiver est froid et humide comme l’eau. Toutes les forces de la nature convergent vers le centre de la terre. C’est le moment de se relier à la mort. 

J’ai souhaité travailler la symbolique des saisons par associations d’idées, d’images, de sensations à la manière d’Arcimboldo. J’ai d’ailleurs utilisé ses quatre tableaux des saisons et des quatre éléments. J’ai aussi rapproché ces quatre saisons des quatre périodes de la vie du Christ : Annonciation / nativité / crucifixion / résurrection. Pour cela, les peinture de Fra Angelico, Gérard David ou encore Velasquez me semblaient incontournables. 

Au delà du côté symbolique, nous avons travaillé avec Julien Guillamat sur la déambulation et l’interactivité. Nous avons attribué un espace du théâtre à chaque saison afin de permettre un voyage interactif, sonore, visuel, olfactif et sensoriel au cours des saisons, au cours de sa vie et pourquoi pas réfléchir sur sa propre existence. 

Printemps
Ete
Automne
Hiver
Ether