Théâtre de Caen - Mai 2015

Direction : Olivier Opdebeeck

Collectif 1B2P/TragédieMonstre
Scénographie : Amélie Kiritze Topor
Costumes : Bruno Fatalot
Lumières : Thomas Costerg
Assistant Mise en scène : David Herrezuelo 

Brundibár : Simon Dubois
Aninka : Octave Plessis
Pepíček : Victor Valognes
Le Moineau : Mateo Kasrashvili
Le Chien : Pierre-Louis Braley
Le Chat : Quentin Dumont
La jeune fille : Luna Raji
La danseuse: Mïa Richard-Roussel
La vieille dame : Paulette Lhonneur

Avec la participation d'Ela Stein Weissberger

Maîtrise de Caen 

Danseurs : Cécilou Aubertin, Aliénor Bougerie, Sasha Burlot, Adèle Chevret,

Jade Loiseau, Max Loiseau, Anni Nebieridze, Angèle Rouzée,

Guilhem Saint-Gaudin, Juliette Varin 

"Nous ne portions pas l’étoile jaune pendant les représentations de Brundibár … c’était notre seul moment de liberté" …

Tout commence par une fête, dans le présent.

- Un salon - Un objet retrouvé - Une étoile … - 

Le 1er mouvement du quatuor de Pavel Haas … Les instrumentistes sont sur scène, aujourd’hui. Autour d’eux, tout est souvenir … Voyage dans le temps … La joie laisse alors la place à la mélancolie, puis au souvenir … le souvenir du camp, le souvenir de Terezin, le souvenir de cette étoile qui te privait de ta liberté, le souvenir de Brundibár.

Comment t’évader, comment survivre, comment vivre alors? … Quelle est la place de l’Art et de l’imagination dans cette survie? - La Nécessité ! - L’Urgence ! 

Mais qu’en est il de ta liberté aujourd’hui alors que ton étoile est rangée dans ton porte-feuilles. 


Comment vivre avec cela, que devient ton quotidien  … ?

La transmission comme arme de libération. Brundibar comme arme de délivrance du moment. 

Mais ... " l’Histoire semblerait bégayer " …